top of page
  • Photo du rédacteurBoris Laub Ostéopathe

Pourquoi consulter un ostéopathe quand on souffre de TMS?

Dernière mise à jour : 14 août 2023


secrétaire souffrant de cervicalgies

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) sont une affection courante dans le monde du travail, les TMS représenteNT 87% des arrêts maladie en France.

Depuis 2003, elles ont augmentée de 60%.


Sommaire

 

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) c'est quoi?

Selon l'OMS, les TMS (troubles Musculo-Squelettiques) sont des affections qui touchent les structures à la périphérie des articulations:

  • muscles,

  • les tendons,

  • les ligaments,

  • les nerfs.

Leurs causes sont multiples, mais l'activité professionnelle joue un rôle prépondérant, puisque selon l'assurance maladie les TMS représentent 87% des pathologies professionnelles, ce qui en fait la première cause de maladie professionnelle.


 

Quelles sont les régions les plus touchées?

Les régions les plus exposées sont:

  • la main, le poignet, et les doigts (35%): syndrome du canal carpien, la tendinite de De Quervain, le syndrome de Raynaud...

  • l'épaule (33%): les tendinopathies de la coiffe des rotateurs,

  • le coude (22%): l'épicondylite latérale (tennis elbow), l'arthrose du coude...

  • le rachis (7%): les hernies discales, le lumbago, le torticolis, les cervicales, les lombalgies, la NCB (Névralgie Cervico Brachiale), les céphalée...

  • le membre inférieur (4%): la tendinopathie d'Achille, les troubles circulatoires...


 

Quels sont les symptômes des TMS?

Les symptômes des TMS sont multiples:

  • La douleur: c'est souvent le symptôme le plus fréquent des TMS. Elle peut être localisée à un endroit précis, ou se propager dans d'autres parties du corps. La douleur peut être ressentie comme un picotement, une sensation de brûlure, ou une douleur sourde et constante.

  • La raideur: les TMS peuvent entraîner une perte de mobilité de l'articulation touchée. Cette raideur peut rendre les mouvements difficiles ou douloureux.

  • Une faiblesse musculaire: les TMS peuvent s'accompagner d'une perte de force musculaire, ce qui peut limiter les tâches physiques.

  • Un gonflement: les TMS entraînent parfois des inflammations des tissus touchés, entrainant un gonflement et une rougeur.

Les symptômes des TMS peuvent s'aggraver avec le temps ou survenir après un traumatisme.


 

Quelles sont les causes des TMS?

Les TMS sont en général la résultante de plusieurs facteurs:

  • Les mouvements répétitifs: les tâches impliquant des mouvements répétitifs, comme l'utilisation de la souris ou le travail à la chaîne, peuvent entraîner une surutilisation des muscles et des tendons, et donc développer des TMS.

  • Les postures prolongées: que ce soit assis ou debout, rester dans la même positions durant de longues périodes, entraîne une augmentation de la tension musculaire et de la pression sur les articulations, qui sont des facteurs de risques pour le développement des TMS.

  • Les efforts physiques intenses: le port de charges lourdes, tracter ou pousser des objets lourds, ou effectuer des mouvements rapides et brusques, peuvent entraîner des pathologies musculaires ou articulaires, augmentant les risque de TMS.

  • Les facteurs psycho-sociaux: le stress, l'anxiété, ou les conflits au travail peuvent augmenter les risques de TMS, en augmentant les tensions musculaires ou en affectant la perception de la douleur.

  • L'environnement de travail: les conditions de travail peuvent jouer également un rôle dans l'apparition des TMS. Par exemple, les vibrations des machines-outil peuvent augmenter les risques de TMS.

Il est donc important d'analyser les facteurs de risques de votre activité, afin de mettre en place les mesures de prévention des TMS.


Au bureau

Lorsque vous travaillez dans un bureau, votre activité est essentiellement sédentaire, vous rester de longues heures devant votre ordinateur, ce qui entraîner l'apparition de nombreuses pathologies et douleurs dû aux TMS:

  • des engourdissements, avec des irradiation dans les mains ou dans la jambes,

  • des douleurs lombaires ou cervicales,

  • des tendinites de l'épaule, du coude ou de la main (merci la souris),

  • des troubles visuels,

  • du stress


Dans le bâtiment

Travaillez dans les métiers du bâtiment est extrêmement physique et fatiguant, le port de charge et les mouvements répétitifs sollicitent énormément l'organisme, et peuvent entraîner différents TMS:

  • des lombalgies, avec sciatique associée ou non,

  • des tendinopathies de: l'épaule, du coude, de la main (merci les vibrations),


Dans l'agriculture

Du fait de leur activité, les agriculteurs sont très exposés aux TMS:

 

Comment l'ostéopathie peut vous aider à prévenir les TMS?

L'ostéopathie est un traitement de choix dans la prise en charge des personnes en activité souffrant de TMS. En effet, votre ostéopathe va avoir une approche globale de votre pathologie, il va analyser les causes sous-jacentes de vos TMS, tel que:

  • les mauvaises postures, et les postures prolongées,

  • les gestes répétitifs,

  • le port de charge,

Votre ostéopathe peut travailler sur les différents tissus responsables de vos douleurs:

  • les muscles,

  • les tendons,

  • les ligaments,

  • les articulations.

Il va ainsi rétablir un équilibre musculaire, en diminuant les tensions musculaires et en diminuant la douleur.

Votre ostéopathe peut vous proposer des exercices pour renforcer les muscles affaiblis et sous-utilisés, et des étirements pour relâcher les muscles sur-utilisés,


 

Les conseils de l'ostéopathe pour prévenir l'apparition des TMS

étirement de l'épaule au bureau

  1. Adopter une bonne posture: une posture appropriée est essentielle pour réduire la pression sur les muscles et les articulations.

  2. Faire des pauses régulières: levez vous régulièrement pour marcher et vous étirez. Les pauses fréquentes, aide à prévenir les tensions musculaires et réduit donc le risque de TMS.

  3. Utiliser un équipement ergonomique: si vous travailler devant un ordinateur, assurez -vous d'avoir un siège confortable réglable et avec des accoudoirs, votre écran à la bonne hauteur. Si vous utilisez deux écrans, il faut absolument que votre siège soit pivotant, pour que vous ayez toujours le regard en face de l'écran. Un clavier et une souris ergonomiques peuvent également réduire les troubles musculaires.

  4. Faire de l'exercice régulièrement: la pratique du sport régulière permet de renforcer vos muscles, et d'améliorer votre souplesse. C'est aussi un très bon exutoire pour combattre le stress de la vie quotidienne.

  5. Eviter les gestes répétitifs: si votre travail implique des mouvements répétitifs, pensez à faire des pauses régulières, et à alterner les côtés (utilisation des deux mains en alternance par exemple).

  6. Eviter de rester trop longtemps dans la même position: il n'y a pas forcément de bonne ou mauvaise position, le plus important c'est le mouvement et de changer régulièrement de position de travail.

  7. Utiliser des équipement de protection adaptés: si vous utilisez des outils qui vibrent, équipez vous de protections appropriées pour réduire l'exposition aux vibrations.

  8. Avoir un bonne hygiène de vie: une alimentation saine et un sommeil suffisant sont importants pour avoir une bonne santé musculo-squelettique, et donc de prévenir les TMS.

Afin de prévenir tous risque d''apparition de TMS, n'hésitez pas à consulter votre ostéopathe une à deux fois par an.

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page