top of page
  • Photo du rédacteurBoris Laub Ostéopathe

Vous souffrez d'une lombalgie, ayez le réflexe ostéopathie

Dernière mise à jour : 22 sept. 2023


personne souffrant d'une lombalgie

La lombalgie est une douleur située entre les dernières côtes et le pli fessier.

Cette affection touche près de 75% de la population adulte au moins une fois dans leur vie. Elle est la seconde cause de consultation médicale dans les pays industrialisés.

Chaque année, plus de 600 millions de personnes souffrent de lombalgie dans le monde.

Sommaire

 

Qu'est-ce que la lombalgie?

La lombalgie est une douleur qui se situe dans le bas du dos, plus précisément au niveau des vertèbres lombaires.

Elle peut être classée en deux catégories:

  • la lombalgie commune, qui est souvent d'origine mécanique ou psycho-sociale,

  • la lombalgie symptomatique, qui est due à une pathologie sous-jacente comme une fracture, une tumeur, une infection ou une pathologie inflammatoire.

Selon sa durée, la lombalgie peut être qualifiée d'aiguë si elle dure moins d'une semaine, de chronique si elle persiste plus de trois mois, ou de récidivante si au moins deux épisodes aigus surviennent à moins d'un an d'intervalle.

 

Quelles sont les causes de la lombalgie?

Les causes de la lombalgie sont multiples et variées:

  • Problèmes mécaniques: la cause la plus fréquente de la lombalgie est un problème mécanique, c'est-à-dire un problème avec la façon dont la colonne vertébrale se déplace ou la façon dont les muscles du dos soutiennent la colonne vertébrale. Cela peut inclure la dégénérescence discale (les disques entre les vertèbres perdent leur capacité d'amortissement), les hernies discales (un disque qui se déplace hors de sa place normale), ou la sténose spinale (le rétrécissement de l'espace autour de la moelle épinière).

  • Blessures et traumatismes: les blessures, comme les entorses et les fractures, peuvent causer la lombalgie. Ces blessures peuvent survenir à la suite d'un accident, d'une chute, ou d'un mouvement brusque ou incorrect.

  • Pathologies médicales associées: certaines pathologies médicales peuvent également causer la lombalgie. Cela peut inclure l'arthrite, l'ostéoporose, la scoliose, le spondylolisthésis (une vertèbre qui glisse vers l'avant par rapport à la vertèbre en dessous), et certaines infections ou tumeurs.

  • Facteurs de style de vie: les facteurs de style de vie peuvent également contribuer à la lombalgie. Cela peut inclure le surpoids ou l'obésité, le manque d'exercice, le tabagisme, le port de chaussures à talons hauts, ou le port de sacs lourds sur une épaule.

  • Facteurs psychologiques: les facteurs psychologiques, comme le stress, la dépression, ou l'anxiété, peuvent également contribuer à la lombalgie. Le stress, par exemple, peut causer une tension musculaire qui peut conduire à la douleur.

 

Quels sont les symptômes de la lombalgie?

La lombalgie, ou le fameux "tour de rein", peut se manifester de différentes façons. Les symptômes peuvent varier en fonction de la cause sous-jacente de la douleur:

  • Douleur dans le bas du dos: c'est le symptôme le plus courant. La douleur peut être aiguë (soudaine et sévère) ou chronique (persistante), et peut varier en intensité de légère à sévère. Elle peut être localisée à un endroit précis ou être plus diffuse.

  • Douleur irradiante vers le bas: dans certains cas, la douleur peut irradier vers les fesses, les cuisses, ou même jusqu'aux pieds. C'est souvent le signe d'une irritation ou d'une compression d'un nerf sciatique, comme dans le cas d'une hernie discale.

  • Raideur ou tension dans le bas du dos: certaines personnes peuvent ressentir une raideur ou une tension dans le bas du dos, surtout le matin au réveil ou après des périodes d'inactivité.

  • Difficulté à se mouvoir: la lombalgie peut rendre difficile certains mouvements, comme se pencher, se tourner, ou se lever d'une position assise.

  • Faiblesse ou engourdissement: dans certains cas, la lombalgie peut être accompagnée de faiblesse, d'engourdissement, ou de picotements dans une ou les deux jambes.

Si vous présentez des symptômes graves comme une perte de contrôle de la vessie ou du sphincter anal, une faiblesse soudaine ou un engourdissement dans les jambes, ou une douleur sévère qui ne vous permet pas de vous positionner confortablement, il est important de consulter un professionnel de la santé immédiatement.

 

Comment l'ostéopathie peut soulager votre lombalgie?


dry needling du muscle carré des lombes

L'ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle qui est très efficace pour traiter la lombalgie. Voici comment cela fonctionne:

  • Évaluation complète: votre ostéopathe commence par une évaluation complète, cela comprend un examen physique et une discussion sur les symptômes que vous ressentez, vos antécédents médicaux, votre mode de vie et vos habitudes. Votre ostéopathe va également effectuer des tests spécifiques pour rechercher la cause de vos douleurs.

  • Traitement manuel: votre ostéopathe utilise une variété de techniques manuelles pour traiter la lombalgie. Cela peut inclure des manipulations articulaires, des techniques de mobilisation douce, des étirements et des techniques de relâchement myofascial. L'objectif est de restaurer la mobilité, de réduire la douleur et de favoriser l'auto-guérison.

  • Conseils et exercices à domicile: votre ostéopathe peut également vous donner des conseils sur les modifications de votre mode de vie, comme des changements dans l'ergonomie au travail ou à la maison, des conseils sur l'alimentation et l'exercice, et des techniques de gestion du stress. Il peut également vous donner des exercices à faire à la maison pour aider à renforcer les muscles du dos et améliorer la posture.

  • Approche globale: L'ostéopathie est une approche globale, ce qui signifie qu'elle ne se concentre pas seulement sur le traitement de la douleur au bas du dos, mais aussi sur l'identification et le traitement des autres problèmes de santé qui pourraient contribuer à cette douleur. Cela peut inclure des problèmes avec d'autres parties du corps, comme le cou ou les hanches, ou des problèmes de santé sous-jacents, comme le stress ou une mauvaise alimentation.

Il est important de noter que l'efficacité de l'ostéopathie peut varier d'une personne à l'autre, et dépend souvent de la cause sous-jacente de la lombalgie.

 

Les conseils de l'ostéopathe pour éviter et soulager la lombalgie

Pour prévenir ou soulager une lombalgie, voici quelques conseils qui peuvent vous être utiles:

  • Maintenir une bonne posture: que vous soyez assis, debout ou en mouvement, une bonne posture peut aider à prévenir la lombalgie. Essayez de garder votre dos droit et vos épaules en arrière, et évitez de vous pencher ou de vous tordre de manière excessive.

  • Faire de l'exercice régulièrement: l'activité physique régulière peut aider à renforcer les muscles du dos et de l'abdomen, ce qui peut aider à prévenir la lombalgie. Des exercices comme la marche, la natation, le yoga ou le pilates peuvent être particulièrement bénéfiques.

  • Garder un poids santé: le surpoids peut mettre une pression supplémentaire sur votre dos, ce qui peut contribuer à la lombalgie. Essayer de maintenir un poids santé peut aider à prévenir ce problème.

  • Éviter de soulever des objets lourds: si vous devez soulever quelque chose de lourd, assurez-vous de le faire correctement. Utilisez vos jambes pour soulever, plutôt que votre dos, et évitez les torsions du tronc lorsque vous soulevez un objet lourd.

  • Prendre des pauses régulières: si vous travaillez dans une position pendant de longues périodes, comme assis à un bureau ou debout, essayez de prendre des pauses régulières pour vous étirer et changer de position.

  • Dormir dans une bonne position: essayez de dormir sur le côté ou le dos plutôt que sur le ventre, et utilisez un oreiller ( mais qu'un seul) pour soutenir votre cou et votre tête. Par contre le traversin est à bannir, surtout si vous dormez à deux.

  • Gérer le stress: le stress peut contribuer aux tensions musculaires, ce qui peut causer ou aggraver la lombalgie. Des techniques de gestion du stress, comme la méditation ou la respiration profonde, peuvent aider.

Pensez à consulter un professionnel de la santé avant de commencer un nouveau régime d'exercice ou de faire des changements importants dans votre mode de vie.

Le port d'une ceinture lombaire est-il conseillé en cas de lombalgie? En cas de lombalgie aiguë, la ceinture lombaire peut apporter un soutien temporaire pour calmer la douleur. Mais il ne faut pas en abuser car le port systématique entraine un affaiblissement des muscles du dos, et donc potentiellement aggraver la lombalgie.
 

Quels sont les meilleurs exercices pour prévenir la lombalgie?

L'exercice est le moyen le plus efficace pour prévenir les épisodes de lombalgie, à condition qu'il soit fait correctement et de manière sécuritaire. Voici quelques types d'exercices qui sont souvent recommandés pour les personnes souffrant de lombalgie:

  • Exercices de renforcement: ces exercices visent à renforcer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale, y compris les muscles abdominaux et du dos. Des exercices comme les planches, les supermans et les bridges peuvent être particulièrement utiles.

  • Exercices d'étirement: les étirements aident à soulager les tensions du dos et améliorent la flexibilité. Des étirements comme le chat-camel, l'étirement du dos en position assise et l'étirement des ischio-jambiers peuvent être bénéfiques.

  • Exercices d'aérobie à faible impact: ces exercices peuvent aider à améliorer la santé générale et à favoriser la guérison. La marche, le vélo et la natation sont des exemples d'exercices d'aérobie à faible impact qui peuvent être bons pour les personnes souffrant de lombalgie.

  • Yoga et Pilates: ces disciplines peuvent aider à améliorer la flexibilité, la force et la conscience du corps, ce qui peut être bénéfique pour les personnes souffrant de lombalgie. Certaines postures de yoga et de Pilates sont spécifiquement conçues pour étirer et renforcer le dos.

  • Exercices de kinésithérapie: un kinésithérapeute peut recommander des exercices spécifiques basés sur la cause et la sévérité de votre lombalgie. Ces exercices peuvent inclure des mouvements pour améliorer la mobilité, renforcer les muscles spécifiques ou améliorer la posture.

La pratique d'un sport permet de prévenir et soulager la lombalgie, mais le plus important est de trouver une activité qui vous plaise, car si vous n'éprouvez pas de plaisir il y a de fortes chances que vous abandonniez au bout de quelques semaines.
 

En conclusion

La lombalgie est une affection courante qui peut avoir un impact significatif sur la qualité de vie. Heureusement, des solutions existent pour soulager la douleur et prévenir les récidives. L'ostéopathie, en particulier, est une solution efficace pour de nombreuses personnes. Si vous souffrez de lombalgie, n'hésitez pas à consulter un ostéopathe pour voir si cette approche pourrait vous aider.

Un suivi ostéopathique en cas de douleur et en prévention 2 fois par an est bénéfique.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page